Se libérer du sucre et des produits sucrés : Avec du livre 1 mois pour se libérer du sucre, mis en scène avec un pot à sucre où il y a marqué sugar et un petit pot parfumé avec une fleur à côté du livre.
DÉFIS BOOK

Se détacher du sucre et des produits sucrés

Hello, Happy Girl !
Je suis en retard. Je devais poster hier, mais avec le temps qu’il y a eu j’ai préféré hugger, ne m’en veux pas. 🙂
Voici une semaine que j’ai commencé le Défi Book « 1 mois pour se libérer du sucre ». Le sevrage se fait petit à petit. Je t’explique ce que je devais faire pour me détacher du sucre et des produits sucrés et surtout si j’ai réussi ou pas.

 

DÉROULEMENT DE LA SEMAINE

JOUR 1 : EN FINIR AVEC LES BOISSONS SUCRÉES

Pour ce premier jour, nous devons supprimer sinon diminuer la consommation de soda et jus industriel. Nathalie MAJCHER nous donne 5 bonnes raisons de limiter ces boissons sucrées, et pour se faire elle nous donne six astuces pour arrêter de les consommer en douceur. Sans oublier des recettes délicieuses en remplaçant.


JOUR 2 : ARRÊTER DE SUCRER SES BOISSONS CHAUDES

Pour certaines personnes cela peut paraître inimaginable, mais je peux t’assumer que c’est faisable et même agréable.
Nathalie MAJCHER nous donne les avantages de consommer du thé et du café sans sucre. Nous avons aussi droit à 5 astuces pour arrêter les sucrées. Elle nous propose aussi 2 petits jeux afin de connaitre le nombre de carré de sucre que nous consommons par jour.


JOUR 3 : SUPPRIMER TOUT PRODUIT SUCRE INDUSTRIEL DE VOTRE ALIMENTATION

Pour commencer ce troisième jour, l’autrice nous explique ce que sont les produits sucrés et nous donne des solutions plus saines pour les remplacer. Tu te demandes comment arrêter les produits sucrés afin d’éviter les frustrations. Elle te donne un exemple en 5 temps.


JOUR 4 : REMPLACER LES YAOURTS SUCRÉS ET LES DESSERTS LACTÉS PAR DES LAITAGES SANS SUCRES AJOUTÉS

Ce jour est fait pour apprendre à faire la différence entre un yaourt et un dessert lactés, mais pas que car ce jour-là Nathalie MAJCHER nous propose un exercice de motivation. Elle nous dévoile ses six conseils pour tenir jusqu’à la fin de la première semaine. Tu crains de craquer, car tu dois aller au restaurant ou chez des ami(e)s ? Tu as toute une page avec des astuces.


JOUR 5 : REVOIR LA COMPOSITION DE SON PETIT DÉJEUNER

Le petit déjeuner en France est composé de beaucoup de sucre. Tartine de confiture, céréale industrielle, pâte à tartiner, du pain…
L’autrice, nous délivrent les cinq erreurs les plus fréquentes du petit déjeuner et ainsi elle nous permet de l’adapter à un petit déjeuner sain.


JOUR 6 : NE PLUS GRIGNOTER ENTRE LES REPAS

Pour ce jour, Nathalie MAJCHER, nous fait faire un petit test pour savoir quelle grignoteuse nous sommes avec un petit exercice. Elle nous délivre dix conseils pour dire stop aux grignotages. Tu as aussi dois a six idées de collation saine.


JOUR 7 : LIMITER AUTANT QUE POSSIBLE SA CONSOMMATION D’ALCOOL

Pour le dernier jour de cette semaine, Nathalie MAJCHER, nous explique pourquoi limiter notre consommation d’alcool. Et nous avons de la chance, car elle nous donne le classement des alcools par teneur en sucres.


Il vaut mieux accepter la sincérité du piment que l’hypocrisie du sucre.
— Auteur inconnu —

 

LE POINT SUR LA SEMAINE 1 « SE DÉTACHER DU SUCRE ET DES PRODUITS SUCRÉS » : SELON LA PAGE 44

La première semaine de votre détox au sucre est terminée. Place au bilan de la semaine !

  • Supprimer les boissons sucrées ( sodas et compagnie). J’ai réussi, car je peux très bien m’en passer et en plus après mardi je n’avais plus chez moi. 🙂

  • Ne plus sucrer ses boissons chaudes. Cela fait des années que je ne sucre plus mon café et en ce qui concerne le thé c’est plus compliqué s’il s’agit de thé noir, mais depuis quelque mois je varie plus mes thés donc les autres j’arrive très bien à les boires non sucré. Donc, j’ai réussi.

  •  Remplacer les jus de fruits industriels par des jus de fruits sans sucres ajoutés ou des jus de fruits maison. Je ne peux dire dire que j’ai réussi ou pas, car je n’en ai pas bu du tout.

  • Privilégier les fruits entiers à la place des jus et smoothies. J’ai réussi. J’aime beaucoup les fruits donc c’était ma sucrerie de la semaine. 😀

  • Diminuer sa consommation de produits sucrée (bonbons, gâteaux, viennoiseries…). Si c’est diminuer, je peux dire un grand OUI.

    Petite anecdote : vendredi après-midi, je sors faire les courses avec mon mari, mais avant j’avais envie de rester sur une terrasse à boire un café. Alors, nous commandons deux cafés au centre commercial et nous nous installons à l’extérieur. Je vois un petit chocolat avec. Bon, tant pis, je ne le mangerai pas. Donc je bois mon petit café (qui au passage n’est pas bon, aucun goût), je discute avec mon mari de la pluie et du beau temps, et là le drame. Bon ce n’est pas vraiment un drame. 🙂 Inconsciemment, je prends mon chocolat, je l’ouvre, je le mange et dit humm ah non ! Je mange le chocolat. En plus, il est trop bon. Nous sommes Mdr. Je dis à mon mari, bon trop tard, il est déjà dans ma bouche, je ne vais pas le jeter, ce n’est pas grave. Ce chocolat était vraiment très bon.

    Je peux quand même dire que j’ai complètement réussi, vu que c’est mon subconscient qui a agi ! 😀 😀 😀


  • Revoir la composition de son petit déjeuner. J’ai réussi, car je préfère largement un petit déjeuner constituer de jambon, œuf, fromage à de la confiture, pâte à tartiner, céréale industrielle.

  • Remplacer les produits céréaliers blancs par des produits céréaliers complets. Oui, encore réussi. C’est ce que je préfère, un bon pain complet.

  • Remplacer les yaourts aromatisés et desserts lactés par des yaourts sans sucres ajoutés. Défi réussi.

  • Remplacer les compotes par des compotes sans sucres ajoutés. Je ne les ai pas remplacées, car ce n’est pas un truc que je mange trop, donc je n’ai pas mangé. Défi réussi.

  • Cesser les grignotages. Ah ! Un point sur lequel je n’ai pas réussi. J’ai grignoté des amandes et des raisins secs. Après ce n’est pas du sucre. 🙂

  • Limiter sa consommation d’alcool à un verre aux occasions exceptionnelles. Je n’ai pas eu d’occasion donc je n’ai pas bu. Réussi.

  • Comment vous sentez-vous en cette fin de semaine ? Bien, un peu moins fatigué quand même.

 

  • Forme physique : 8/10 Je me sens plutôt bien, je ne me suis pas réveillé fatiguer comme ça peut m’arrive de l’être.
  • Forme mentale : 8/10 Pour cette semaine ça a été, le manque n’a pas été dure, mais bon le reste été normal.
  • Émotions : 9/10 Je ne peux pas dire qu’il y eut un changement d’émotion, je me sens normale.
  • Manque ressenti : 1/10 C’était plutôt facile cette semaine.
  • Motivation : 10/10 Elle est toujours là. Motiver plus que jamais, j’espère que ça durera.

 

MON AVIS SUR LA SEMAINE Se détacher du sucre et des produits sucrés

Pour cette semaine, ça a été plutôt facile pour moi, pour les raisons citées précédemment. Sinon, ça a été une semaine très enrichissante. Je m’intéresse depuis un moment à la nutrition donc je connaissais déjà certaines notions, mais d’autres que je suis ravie d’avoir découverts. Par exemple : les yaourts nature ne signifient pas obligatoirement qu’il n’a pas de sucre ajouté et donc nous devions lire l’étiquette pour le savoir. Tant dit que les yaourts nature sans sucre sont sans sucre, quoi. 🙂 Nathalie MAJCHER aborde le sujet avec beaucoup (voire même trop) de bienveillance, de quoi vraiment encourager les plus accros au sucre. Par exemple, elle conseille de diminuer le sucre dans son café au lieu d’arrêté d’un coup, alors que moi si tu me demandes mon avis je te dirais le contraire.

Voici mon expérience. J’ai arrêté de sucrer mon café du jour au lendemain. J’étais en voiture est la radio été allumer, donc j’écoutais ce qui se disait. La personne disait que nous ne devions surtout pas sucrer son café, car le sucre dénature le vrai goût du café et les biens-faits que celui-ci apporte. Bien sûr c’était une émission radio et donc cette personne avait auparavant mentionné les avantages du café. À l’époque, je ne buvais pas rarement de café donc je me suis dit que je vais goûter. Bon, j’avoue que je n’ai pas trouvé ça très bon. La fois, d’après j’ai envie de retenté l’expérience et ça dure jusqu’à aujourd’hui. De temps en temps (1 fois par an), je mets du sucre pour me rappeler quel goût ça avait. Maintenant, je peux dire que c’est délicieux sans sucre et je le trouve mauvais avec du sucre.
L’expérience de mon mari. Mon mari est un gros consommateur de sucre. Il prenait deux sucres avec son café. Un jour, il me dit : je veux un café comme toi, sans sucre. Bon, j’ai rigolé. J’avais du mal à imaginer. Et ben depuis ce jour, je ne l’ai jamais vu prendre de sucre avec son café. J’espère maintenant qu’il prendra la même décision avec le thé (bon, ce n’est pas gagné).

Pour cette semaine où nous devons nous détacher du sucre et des produits sucrés, c’est presque un sans faute pour moi. Presque, car les jeux de la semaine n°2 n’était pas adapté pour moi, vu que je ne consomme aucun sucre avec mes boissons chaude.

 

ET TOI, DANS TOUT ÇA ?

Alors ! Sais-tu combien de carrés de sucre as-tu mangés cette semaine ? Es-tu plus petit déjeuner sucré ou salé ? Ton café/thé ou tisane avec ou sans sucre ?

 

ET APRÈS !

Se libérer du sucre et des produits sucrés : Avec du livre 1 mois pour se libérer du sucre, mis en scène avec un pot à sucre où il y a marqué sugar et un petit pot parfumé avec une fleur à côté du livre. La semaine pour se détacher du sucre et du gout sucrés_1_mois_pour_se_libérer_du_sucre_Nathalie_MAJCHER_happy-attitude_ChanaëlSe libérer du sucre et des produits sucrés : Avec du livre 1 mois pour se libérer du sucre, mis en scène avec un pot à sucre où il y a marqué sugar et un petit pot parfumé avec une fleur à côté du livre. Demain, je te poste ma troisième semaine de « 1 mois pour apprendre à s’organiser ». La deuxième semaine de « 1 mois pour me libérer du sucre sera posté le 9 mars 2020.

À très bientôt ! En attendant, je te fais de gros bisous sucrés.

XoXo

Instagram
Facebook
Twitter
Pinterest
Follow by Email
RSS

8 Comments

  • Audrey

    Coucou
    Je ne suis pas une trop grande consommatrice de sucre, par exemple je ne consomme jamais de soda donc ça limite quand même pas mal les choses ! Disons que je préfère choisir les biscuits sains quand j’en achète ou bien faire mes petites sucreries moi même ce qui limite le trop de sucre !
    Des bisous
    Audrey
    https://pausecafeavecaudrey.fr

  • LaFilleDavril

    Hello,
    même si je ne suis pas d’accord avec tout, il est vrai que la consommation de sucre est devenue tellement grande et dépendante qu’il faut vraiment mettre un frein et surtout plus se renseigner sur ce que l’on mange :o)
    Belle journée

  • Carole

    Ton anecdote est super intéressante et rejoins l’approche que je propose pour équilibrer l’alimentation : remettre de la conscience dans ce qu’on mange.
    ça va de conscientiser si on a faim ou pas avant de mettre qqch dans sa bouche, mastiquer à conscientiser la sensation de satiété. Et vraiment, ça aide et c’est fou comme on passe très vite à moins et mieux en terme d’aliments.
    Merci pour ton partage et bon courage à toi et à ton mari !

    • Chanaël

      Coucou !
      Merci pour ton commentaire. Ce n’est pas évident, nous nous rendons pas forcément compte que nous mangeons ou plutôt grignotons alors que nous avons pas faim. Grâce à ce défi, je réalise que quand je suis chez moi je grignote quand un peu l’après-midi au lieu de prendre un vrai collation, avant de dîner aussi et quand je dors tard, il m’arrive aussi de grignoté. Heureusement que ce n’est pas des truc sucrée, mais quelque amande par-ci par-là ou un morceau de fromage ça fait quand-même beaucoup. Et j’ai pu remarqué que parfois je n’avais pas spécialement faim. C’est plus sur le subconscient qu’il me reste à travail.
      Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.